Richard Feynman, un grand physicien (un peu humouriste)

Bonjour à tous et toutes, aujourd’hui on est dimanche et je n’ai pas écrit depuis au moins une semaine alors j’ai décidé d’écrire un petit article très rapide sur un des physiciens les plus connus au monde, Richard Feynman.

Vous avez peut-être déjà entendu parler de Feynman, c’est notamment le physicien préféré de Sheldon Cooper dans la série The Big Bang Theory.

C’est lui Feynman

Tout d’abord parlons un peu de lui, il est né en 1918 et mort en 1988.

Tout petit son père lui apprend à tout remettre en question tandis que sa mère va lui donner un solide sens de l’humour qu’il ne perdra jamais (on le verra plus loin dans l’article ;). Ce fut un élève brillant, il apprit le calcul différentiel et intégral à l’âge de 15 ans car il s’ennuyait en cours de math.

Il remporta le championnat de mathématiques de l’université de New York, ce qui lui vaudra une bourse pour étudier au MIT où il obtint une licence en électronique puis en mathématiques tout en assistant à tous les cours de physique proposés, y compris un cours de physique réservé aux étudiants de maitrise.

Ensuite il entra à l’IAS (Institute for Advanced Study) de Princeton créé depuis peu par Albert Einstein, c’est à ce moment-là que Richard Feynman va établir les bases du diagramme de Feynman.

Feynman participera au projet Manhattan, le projet qui donnera naissance à la bombe nucléaire, dirigé par Robert Oppenheimer mais je ne vais pas m’étendre sur le projet Manhattan dont je parlerais surement dans un prochain article.

Par la suite il entra à Caltech, dans la ville de Pasadena en Californie, ou il développa les diagrammes de Feynman et travailla sur l’électrodynamique quantique, l’hélium superfluide et la théorie des interactions faibles. Il donnait des cours de physique aux étudiants du premier cycle du Caltech, ce qui donnera naissance aux Cours de physique de Feynman, considéré comme un modèle de clarté et de vulgarisation.

Un diagramme de Feynman

Richard Feynman a écrit des livres de vulgarisation scientifique, notamment, Surely You’re Joking, Mr. Feynman ou encore What Do You Care What Other People Think ?

Mais alors vous me demanderez en quoi Richard Feynman est drôle, pour montrer qu’il est marrant je vais vous parler du point Feynman.

Le point Feynman est une suite de six 9 dans les décimales de pi, qui commence à la 762e  décimal.

3.1415926535 8979323846 2643383279 5028841971 6939937510 5820974944 5923078164 0628620899 8628034825 3421170679 8214808651 3282306647 0938446095 5058223172 5359408128 4811174502 8410270193 8521105559 6446229489 5493038196 4428810975 6659334461 2847564823 3786783165 2712019091 4564856692 3460348610 4543266482 1339360726 0249141273 7245870066 0631558817 4881520920 9628292540 9171536436 7892590360 0113305305 4882046652 1384146951 9415116094 3305727036 5759591953 0921861173 8193261179 3105118548 0744623799 6274956735 1885752724 8912279381 8301194912 9833673362 4406566430 8602139494 6395224737 1907021798 6094370277 0539217176 2931767523 8467481846 7669405132 0005681271 4526356082 7785771342 7577896091 7363717872 1468440901 2249534301 4654958537 1050792279 6892589235 4201995611 2129021960 8640344181 5981362977 4771309960 5187072113 4999999837

Vous voyez les six 9 en rouge, c’est le point Feynman.

Attend mais on était pas censé rigolés ? Parce que la je vois pas ce qu’il y a de drôle.

C’est drôle car Richard Feynman voulait mémoriser les décimales de pi jusqu’à ce point pour pouvoir finir son récital des décimales de pi par « neuf, neuf, neuf, neuf, et ainsi de suite » ce qui aurait sous-entendu que pi est un nombre décimal alors que c’est un nombre irrationnel (peut être même univers) !

Vous voyez maintenant pourquoi il est aussi drôle !

Maintenant je laisse Richard Feynman clore cette article :

Si j’avais pu l’expliquer à une personne moyenne, je n’aurais pas été digne du prix Nobel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.