Mise en place de Zabbix, serveur de supervision.

Zabbix est un logiciel libre et open source qui permet de surveiller l’état d’un parc informatique, c’est un logiciel de supervision. Deux éléments composent le système Zabbix, le serveur Zabbix et l’agent Zabbix.

Le serveur Zabbix est composé de trois éléments, une base de données, une interface de gestion web (Front end) et le serveur en lui-même.

L’agent quant à lui est installé sur les machines que l’on veut surveiller (il est installé sur le serveur Zabbix car on surveille aussi le serveur lui-même).

Le but de cet article est d’installer le serveur Zabbix ainsi que deux agents, un agent sur un serveur Linux et un agent sur une machine Windows.

On dispose d’une machine sous Debian 9 pour cette installation.

I) Installation du serveur

On commence par télécharger le paquet de Zabbix grâce à wget puis on installe le paquet avec la commande dpkg -i.

Une fois l’installation terminé on lance un apt update ensuite on installe les paquets zabbix-server-mysql zabbix-frontend-php zabbix-agent.

Maintenant on va mettre en place la base de données, on commence par se connecter à mysql (ou MariaDB, mysql -uroot -p) et on entre les commandes suivantes :

Attention !!! NE PAS OUBLIER LE «  ;  » A LA FIN D’UNE COMMANDE !!!

La première commande que l’on exécute permet de créer (create) une base de données (database) nommée zabbix et avec un encodage Utf-8.

La deuxième commande donne tous les droits (grant all privileges) à l’utilisateur (to) zabbix identifié par le mot de passe (identified by) ‘Ligfy!’ sur la base de données zabbix.

Après avoir quitté la commande SQL (quit;) on importe un fichier SQL qui va créer tous les éléments nécessaires au bon fonctionnement de notre base de données (import des tables, etc.).

La commande zcat permet d’afficher le contenu d’un fichier gzipper ce qu’affichera le zcat sera envoyé dans mysql grâce au | (pipe), la commande mysql se présente comme ceci : mysql -u<utilisateur_bdd_zabbix> -p <bdd_de_zabbix>.

Configurons la base de données du serveur zabbix, on va tout simplement dire au serveur Zabbix ou est sa base de donnée, pour ça on édite le fichier /etc/zabbix/zabbix_server.conf et on modifie les lignes suivantes :

  • DBHost=<machine ou se trouve la bdd>
  • DBName=<nom de la bdd>
  • DBUser=<nom de l’utilisateur de la bdd>
  • DBPassword=<mot de passe de l’utilisateur>

Dans notre cas le DBHost est localhost le nom de la base de données et l’utilisateur sont zabbix et le mot de passe est « Ligfy!« .

On configure va également configurer le php, comme on est sous Debian et que nous utilisons apache2 comme serveur web le fichier à modifier est /etc/apache2/conf-available/zabbix.conf, on modifie le fichier pour ressembler à :

  • php_value max_execution_time 300
  • php_value memory_limit 128M
  • php_value post_max_size 16M
  • php_value upload_max_filesize 2M
  • php_value max_input_time 300
  • php_value always_populate_raw_post_data -1
  • php_value date.timezone Europe/Paris

On redémarre les services zabbix-server zabbix-agent et apache2, puis on va sur l’interface web de zabbix qui se trouve à l’adresse http://@IP_zabbix_server/zabbix.

Quand on arrive sur l’interface web on doit installer le front end, on fait suivant sur la première page, la deuxième page vérifie la configuration et tout est vert grâce au configuration que l’on a fait au préalable. Ensuite on nous demande des informations sur la base de données, on remplit les champs demandés, la page suivante nous permet d’entrer un nom pour cette installation si on le souhaite ensuite on a un récapitulatif et ça y est le front end est installé. Pour s’y connecté on utilise le login Admin et le mot de passe zabbix.

II) Installation du client Linux

Juste avant d’ajouter un agent sur un de nos serveurs Linux on va activer le serveur Zabbix, pour le superviser, pour ça on va dans le menu : configuration>hosts on voit notre serveur Zabbix qui est « disabled » on clique sur « disabled« , une pop-up nous demande si on veut l’activer on répond oui et voilà on peut superviser notre serveur Zabbix.

Maintenant on va sur une autre machine Linux, on installe le paquet de l’agent Zabbix (apt-get install zabbix-agent), on va modifier sa configuration qui se trouve dans le fichier /etc/zabbix/zabbix_agentd.conf.

On indique l’adresse IP du serveur Zabbix dans pour les options Server et ServerActive et le nom de notre machine pour le Hostname, je ne modifie aucune autre option.

Ensuite on retourne sur l’interface web de notre Zabbix et on va dans le menu : configuration>hosts et on clique sur « Create host »

On indique un nom d’hôte le(s) groupe(s) auxquels appartient la machine et enfin son adresse IP

Avec ça le serveur sait où écouter pour recevoir les informations de l’agent mais maintenant il faut qu’il sache qu’elle information il doit prendre et cette étape se fait dans l’onglet « Templates« , on commence par sélectionner (Select) un Template dans la partie nommée « Link new templates« , une liste de templates apparait et on choisit celui qui correspond à notre agent. Il est aussi possible de créer ses propres templates mais pour cet article nous n’utiliserons que les templates déjà présent.

Une fois qu’on a sélectionné le(s) template(s) voulu on clique sur le petit « Add » puis sur le bouton « Update » tout en bas.

Pour finir on redémarre le service zabbix-agent sur notre machine Linux, et voilà notre machine Linux est correctement ajouté à notre Zabbix.

III) Installation du client Windows

Pour installer l’agent Zabbix sur Windows on commence par aller télécharger l’agent sur le site officiel de Zabbix.

L’agent se présente sous la forme d’un fichier zip, on va décompresser ce fichier zip et on va copier le fichier zabbix_agentd.win.conf ainsi que zabbix_agentd.exe dans un dossier que l’on crée C:\zabbix.

On modifie le fichier de configuration en y indiquant le Hostname ainsi que le serveur Zabbix, exactement comme pour le fichier de configuration sous Linux. Ma machine se nomme clt.kvbooktic.local.

Ensuite on va faire en sorte que l’agent zabbix devienne un service de Windows. Grâce à la commande suivante :

Le -c sert à lier l’exécutable et le fichier de configuration tandis que le -i signifie qu’on installe.

Le pare-feu de Windows va bloquer la communication entre notre agent et notre serveur, on va donc aller dans le pare-feu Windows et créer une règle personnaliser pour autoriser la communication, par défaut l’agent fonctionne sur le port 10050 en UDP et TCP. On ouvre la configuration avancée du pare-feu Windows et on clique sur « Nouvelle règle… » dans les règles entrantes.

On commence par sélectionner une règle par port.

On dit que c’est un port TCP et on donne son numéro, le 10050 par défaut.

On choisit d’autoriser la connexion.

On ajoute les profiles sur lesquels l’ajout de ce port fait effet.

Pour finir on lui donne un nom et on fait la même chose pour le même port en UDP. On voit nos règles dans la liste des règles.

Maintenant il nous faut retourner sur l’interface web de Zabbix et ajouter un nouvel hôte. On ajoute l’hôte en précisant son nom d’hôte ainsi que son groupe. Pour notre agent Windows on utilise son nom DNS pour communiquer avec lui alors qu’on avait utilisé l’IP pour la machine Linux.

Ensuite on sélectionne le(s) template(s).

On ajoute ces templates à notre machine.

Et pour finir on valide le tout.

Désormais nous supervisons notre serveur Zabbix, un serveur Linux et un client Windows.

sources : Documentation et forum officiel de zabbix ; tecmint

2 réflexions au sujet de “Mise en place de Zabbix, serveur de supervision.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.