Monitorer un switch Cisco avec Zabbix via SNMP

Dans cet article on va faire en sorte de pouvoir monitorer nos switchs et routeurs via le protocole SNMP. Pour ce faire nous disposons d’un switch Cisco Catalyst 2960.

Le protocole SNMP (Simple Management Protocol) est un protocole de gestion. Sur certains équipements (par exemple les switchs, les routeurs ou encore les imprimantes) l’installation d’un agent Zabbix est impossible c’est pourquoi il y a un agent SNMP. Tous ces équipement dispose d’objets gérables, un objet gérable peut être une configuration, une statistique ou tout autre objet lié au comportement, ces objets sont stocké dans une MIB (Management Information Base). Une MIB est une base de données regroupant les informations de notre matériel.

I°) Le switch Cisco

Le protocole SNMP fonctionne avec des communauté (community) une communauté SNMP est comme un identifiant, cette communauté va permettre au matériel d’identifier les appareils qui font parties de sa communauté et donc les appareils avec qui il peut communiquer.

La première chose que nous allons faire est d’activer le SNMP et de lui attribuer une communauté.

La première commande active le switch comme agent SNMP (snmp-server) dans la communauté (community) « snmpote« , l’option ro veut dire « read only » car on ne veut pas que d’autre appareils modifie la configuration de notre switch, on veut juste récupérer des informations grâce à SNMP.

Ensuite, sur la deuxième ligne, nous définissons un « contact » pour notre appareil cette information est stocké dans la MIB et sert à donner un nom à l’appareil.

On quitte et on sauvegarde la configuration.

Nous allons faire un test pour vérifier que le SNMP est bien fonctionnel, pour ça nous avons besoin d’une machine sous Linux et nous devons installer le paquet snmp. On va lancer la commande snmpwalk -v2c -c community IP_du_materiel

Cette commande (snmpwalk) va faire des requêtes pour récupérer la MIB du matériel en question. L’option -c permet de préciser la communauté et -v2c précise la version de SNMP.

II°) Zabbix

Pour toutes les procédures se rapportant à Zabbix je vous renvoie sur mon article précédent ici.

Avant toute chose on va voir comment importer un template dans la base de données des templates de zabbix, il existe un grand nombre de template personnalisé que l’on peut télécharger sur le site de zabbix.

Pour ajouter un template il faut aller dans le menu : configuration>Templates puis cliquer sur le bouton « Import« , ensuite on sélectionne le fichier « .xml » du template et on coche la case « Create new » pour l’option « Value mappings« , comme sur l’image ci-dessous :

On va commencer par aller dans le menu : configuration>hosts puis cliquer sur le bouton « Create host« . Nous allons renseigner l’adresse IP du switch dans la partie « SNMP interfaces » ainsi que le port (par défaut 161), on ajoute la machine dans un ou plusieurs groupes et on lui donne un nom.

Puis nous allons aller dans le menu « macros » et ajouter une macro qui précisera la communauté de notre agent SNMP.

Ensuite nous allons dans l’onglet templates pour lui ajouter des liens vers des templates, on l’ajoute au template que l’on a précédemment ajouté ou au template « cisco snmpv2 » par défaut.

On peut maintenant retourner dans le menu de la liste de nos hôtes pour voir que notre appareil est bien géré par SNMP.

La totalité des informations peut prendre beaucoup (1 heure) de temps à remonter.

sources : zabbix.org ; cisco.com ; FKIT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.